FR | JP

À partir de l’experimentation d’une application de reconnaissance d’images (CaptionBot), nous avons pris conscience des failles que laissait apparaître cette application. C’est en proposant des images d’armes que nous avons réalisé que le robot montrait des limites dans la reconnaissance, puisqu’il y voyait des jouets.
C’est au travers des yeux du robot qu’une image malsaine est rendue banale.
Nous mêlons donc dans cette vidéo utopique et à la fois innocente, armes et jouets. Le spectateur se retrouve donc devant un visuel dérangeant qui à la vue du logiciel reste tout à fait normal.
Logiciel qui se retrouve maintenant à faire le travail de surveillant dans notre monde assisté par ordinateur. Si une AK-47 est perçue comme un jouet par une intelligence artificielle, encore plus lorsqu’elle est rose et en plastique (sachant que l’impression d’armes 3D existe), quelles peuvent-être alors les conséquences pour notre avenir ?
/
En compétition et exposé à Les Bains Numériques -Human future- 10ème Biennale Internationale d'Arts Numériques, Enghien-les-Bains, France en juin 2018



Jouets 4.0        
Réalisation - montage - son
2017